Luc Dellisse

Romancier, essayiste, poète, dramaturge et scénariste

Luc Dellisse a enseigné le scénario de cinéma à la Sorbonne (2005-2014) et à l’École supérieure de réalisation audiovisuelle (2001-2005), ainsi qu’à l’Université libre de Bruxelles (2005-2018). Il se consacre depuis lors à son activité d’écrivain et de conférencier.

Durant la première partie de sa carrière, Luc Dellisse a rédigé des récits courts, des scénarios de bande dessinée, des scénarios pour la télévision et plusieurs pièces de théâtre. Depuis le début des années 2000, il se concentre sur la littérature. Son œuvre de fiction prend la forme d’une fresque d’autobiographie fictive qui comprend en 2021 six romans et deux recueils de nouvelles. L’un d’entre eux évoque un avenir imaginaire où la crise financière de 2008 aurait été plus catastrophique encore que dans la réalité (2013).

Luc Dellisse a par ailleurs publié un ouvrage de critique littéraire, Le Feu central, suite de courtes monographies sur neuf auteurs français du XIXe siècle, dont Gérard de Nerval, Victor Hugo et Pierre Louÿs, une monographie sur les relations de celui-ci et d’André Gide, ainsi que deux essais sur le scénario formulant, au-delà de considérations techniques, le premier l’idée du caractère scénarisé de la vie, le second celle du scénario comme création littéraire. 

Ses deux essais les plus récents sont organisés en courts textes de réflexion à forte composante autobiographique sur, respectivement, la liberté dans un monde où elle est menacée (Libre comme Robinson) et la condition d’écrivain aujourd’hui (Un sang d’écrivain).

Il a été élu à l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique le 11 septembre 2021, succédant à Jacques De Decker.

Retour haut de page