Unsplash_thisisengineering-raeng-8hgmG03spF4

Dimanche 27 Novembre 2022 : Table ronde exploratoire de 17:30 à 18:20 « Progrès : la surenchère technologique est-elle inéluctable ? »

Un des plus grand hold-up linguistique de ce début de XXIème siècle (débuté au siècle précédent) est la substitution du mot « progrès » par celui d’innovation. Afin de comprendre ce que cela change, on peut assimiler l’innovation, devenue principalement technologique, à un virus, dans la mesure où celui-ci ne s’emploie qu’à une seule tâche : assurer l’émergence de la génération suivante, quitte à détruire son hôte… La comparaison peut paraître mal venue dans notre monde post-Covid, il n’en demeure pas moins, que les lois du développement, du financement, de la commercialisation d’une innovation et celles du marketing font que si une innovation ne met pas tout en œuvre pour se diffuser, pour occuper l’écosystème économique qui lui est théoriquement accessible, elle sera vraisemblablement supplantée par une autre innovation. Alors, peut-on revenir à une notion de progrès technique, qui se trouverait décorrélée des notions commerciales et de concurrence ? Mais, comment faire ? Et, comment, à l’inverse, accélérer et rendre virales les innovations sociales, environnementales, collaboratives ? 

Intervenants : Chloë Lussange, biomiméticienne ; Antoine St. Epondyle, journaliste ; Sébastien Lepaul, physicien – EDF ; Delphine Lalu, CESE.
Modérateur : Bénédicte Coudière, journaliste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
Retour haut de page