_118589462_artist_impression_of_prospection_activities_in_a_moon_base

En prévision de l’atelier de prospective design du 09/10/21 : premier texte exploratoire de Louis Carton

STRATÉGIE D’UNE PRÉSENCE EUROPÉENNE SUR LA LUNE



Avec 4 autres, cet article de « journaliste prospectiviste  » a été conçu dans le cadre de l’atelier de réflexion «  Enjeux Éthiques de l’Espace  » de Space’ibles, l’observatoire français de prospective spatiale, initiative du CNES (liens des 5 textes en fins de cet article).

Cette collection de textes exploratoires est l’une des productions de plusieurs mois de travail au sein de Space’ibles. Ils incitent à la spéculation, ils visent à faire réagir.

Nota Bene : cette collection de textes n’exprime pas une vision stratégique établie par le CNES.

Ce texte et les 4 autres serviront lors de l’atelier de prospective design public (inscription en ligne accessible dans les jours qui viennent) qui se déroulera le 09/10/2021, à la bibliothèque de la Cité des sciences et de l’industrie, de 09:45 à 11:45, dans le cadre des Mondes Anticipés, festival nomade de prospective et d’anticipation.


Bruxelles, le 10/06/2031

L’être humain est de nouveau sur la Lune mais, cette fois, il n’est plus question de ramasser quelques kilos de régolithe puis de revenir sur Terre, ou encore de faire du golf à la surface de notre satellite naturel. Non, à la place, l’humanité semble s’être engagée dans une nouvelle ère, celle de la colonisation durable de la Lune qui se poursuivra par un accès direct à l’Espace lointain.

La liste des pays qui se sont engagés dans cette course ne cesse de s’allonger, malgré les nombreux défis technologiques et humains que représente cette entreprise. D’ailleurs, il n’est pas interdit de s’interroger sur la nature des motivations de ces acteurs de la toute nouvelle industrie dans l’Espace : ces motivations sont-elles scientifiques, politiques, militaires, industrielles, économiques ? Quels programmes selon quels calendriers vont être appliqués pour cette nouvelle étape de l’expansion de l’humanité ? Toutes ces questions appelant, plus ou moins directement, à s’interroger sur la notion-même de l’être humain dans l’espace : quelle doit être sa place dans l’aventure spatiale ? À quels coûts et pour y faire quoi ?

La suite sur https://www.futurhebdo.fr/spaceibles-au-temps-du-programme-quelle-politique-spatiale-pour-une-europe-indecise/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partager sur

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest